Cet article date de plus de dix ans.

Pour Sarkozy, Europe Ecologie-Les Verts est une "forme de secte"

Nicolas Sarkozy est un fervent partisan de l'énergie nucléaire et n'hésite pas à le rappeler pendant sa campagne quitte à comparer le mouvement écologiste à une "secte".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le candidat UMP à la présidentielle Nicolas Sarkozy s'exprime devant l'Association française des entreprises privées (Afep) mardi 13 mars à Paris. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

"Jamais je n'accepterai qu'on mette en cause l'industrie nucléaire française, c'est irresponsable". Nicolas Sarkozy a une nouvelle fois qualifié mardi 13 mars "d'idée folle" le projet de son rival François Hollande de réduire la part de l'énergie nucléaire. 

Lors d'un colloque sur la compétitivité organisé à Paris par l'Association française des entreprises privées (Afep) et le quotidien Le Monde, le candidat UMP a fait remarquer que grâce au nucléaire, les Français disposaient d'une électricité "35% moins chère que les Allemands".

Pour Nicolas Sarkozy, "c'est une idée folle" de "vouloir remettre en cause ce qui faisait consensus parce qu'on a signé un papier avec ce qu'il faut bien appeler une forme de secte", en référence au mouvement Europe Ecologie-Les Verts (EELV), avec lequel le candidat du PS s'est entendu notamment au sujet du nucléaire. Et le président candidatinsiste : "Tout ça pour gagner 4 circonscriptions pour les Verts ? On va mettre par terre 50 ans d'investissements de la France ?".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.