Manifestation contre l'A69 : de violents débordements à déplorer

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Manifestation contre l'A69 : des débordements violents à déplorer
Manifestation contre l'A69 : des débordements violents à déplorer Manifestation contre l'A69 : des débordements violents à déplorer (FRANCE 2)
Article rédigé par France 2 - J. Wild, M. Lassaga, M. Mouamma, France 3 Régions, M. Bonfils, J. Raclet, D. Bobin, L. Dubois, H. Pacione, A. Da Silva
France Télévisions
France 2
Samedi 21 octobre, en marge de la manifestation contre la construction de l'autoroute A69 dans le Tarn, des manifestants ont attaqué des sites liés au projet, comme une cimenterie. Alors que les forces de l'ordre sont intervenues, trois personnes sont légèrement blessées, dont deux agents.

Des clôtures renversées pour s'introduire par effraction sur un site. Samedi 21 octobre, dans l’après-midi, quelques centaines de manifestants violents s'attaquent à des entreprises engagées sur le chantier de l'autoroute A69. Ils prennent aussi pour cible les camions d’une cimenterie. Une violence que certains comprennent, comme cet habitant : "Il y a six mois, on a fait une grande manifestation pacifiste et depuis il ne s'est rien passé. On ne nous écoute pas".

Des blessés des deux côtés

Pourtant, le rassemblement se voulait festif. Les manifestants étaient quelques milliers venus pour dénoncer la construction de l'autoroute A69, dont une famille venue de Nantes. La manifestation s'est terminée en fin d'après-midi. Les militants les plus violents ont été délogés par les forces de l'ordre. La préfecture dénombre trois blessés légers, un du côté des manifestants, deux au sein des forces de l'ordre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.