Cet article date de plus d'un an.

Découverte : en Normandie, les cigognes sont de retour

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Découverte : en Normandie, les cigognes sont de retour
Découverte : en Normandie, les cigognes sont de retour Découverte : en Normandie, les cigognes sont de retour (France 2)
Article rédigé par France 2 - E.Morel, Q.Gilles
France Télévisions
France 2
La réserve de l'Estuaire de la Seine un des lieux privilégiés par les cigognes pour la nidification et le pouponnage des petits. Des balades permettent aux promeneurs de les observer.

Sous le soleil printanier, jumelles sur le nez, on espère apercevoir le bec rouge des cigognes, perchées dans leur nid à 30 m de hauteur. Elles sont une soixantaine à trouver refuge dans la réserve naturelle de l'Estuaire de la Seine (Seine-Maritime), ce qui en fait une des plus grosses colonies de l'ouest de la France. "On est sur un estuaire qui permet d'avoir une biodiversité assez importante. Les cigognes se nourrissent à 80% d'invertébrés (...) elles vont pouvoir trouver dans cette zone humide tout ce qu'il leur faut à disposition", explique l'animateur Baptiste Lepoutre.  

Une migration impactée par le changement climatique 

Les cigognes se retrouvent avant de repartir en migration. Mais selon Baptiste Lepoutre, "à cause du réchauffement climatique, les cigognes migrent de moins en moins loin, elles vont beaucoup au Maghreb, de plus en plus en Espagne (...) certaines vont même passer l'hiver ici en Normandie." Les cigognes sont visibles jusqu'en août, à condition de ne pas les déranger. 

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.