Mayotte : le pari du tourisme

Pour l'instant, la progression du tourisme est encore timide à Mayotte. Il y a à peine un millier de places d'hôtels, et pourtant Mayotte a beaucoup d'atouts.

France 3

Au cœur de l'océan Indien, c'est un joyau méconnu : Mayotte, un confetti de France posé sur l'un des plus grands lagons au monde. 160 kilomètres de barrière de corail, un parc marin à l'eau turquoise... La vitrine de l'île pour attirer les touristes. À bord de son bateau, Martin Gaucher guide les curieux sur le lagon depuis 7 ans. Ce jour-là, ils sont une dizaine à tenter l'aventure.

Pas de vol quotidien entre Mayotte et la métropole

L'eau est à 25 degrés. "C'est magnifique et très coloré. Il y a beaucoup de poissons", s'exclame un touriste. Un paysage de carte postale mais un paradoxe : l'île est loin d'être une destination touristique. Elle a accueilli 56 300 touristes en 2018, soit dix fois moins que sa voisine La Réunion. Pourquoi Mayotte n'attire pas plus ? Les raisons sont multiples : pas de vols directs quotidiens depuis la métropole, le billet aller-retour est autour de 1 000 euros en moyenne. L'île souffre aussi d'une mauvaise image. Pour attirer les touristes, les professionnels du secteur savent qu'ils doivent rassurer.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le port de Mamoudzou à Mayotte, en 2017. (Illustration). 
Le port de Mamoudzou à Mayotte, en 2017. (Illustration).  (ORNELLA LAMBERTI / AFP)