Cet article date de plus de huit ans.

Le niveau 2 du plan canicule déclenché dans six départements

Il vise à protéger les personnes âgées.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Le niveau 2 appelle à la mise en place du "plan bleu" dans les maisons de retraite pour que les résidents "puissent bénéficier de zones rafraîchies". (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

CANICULE - La France se prépare à vivre le week-end le plus chaud de l'année. En conséquence, les préfets de six départements du Sud-ouest ont déclenché jeudi et vendredi 17 août, le niveau 2 du plan canicule pour les maisons de retraite, les hôpitaux et les personnes âgés isolées.

Six départements et la liste pourrait s'allonger

Les premiers départements concernés par le niveau 2 sont les six départements du Sud-ouest signalés par Météo-France comme allant être frappés dès vendredi par une forte vague de chaleur, pendant au moins trois jours et trois nuits. Il s'agit du Tarn-et-Garonne et du Lot-et-Garonne, qui ont déclenché le dispositif dès jeudi, du Gers, de la Haute-Garonne, du Lot et du Tarn qui s'apprêtent à le faire vendredi.

Et la liste va s'allonger : "Une vingtaine de départements devraient passer en niveau 2 du plan canicule", a indiqué vendredi la ministre de la Santé, Marisol Touraine, sur BFMTV. Le Centre et le Massif central seront notamment concernés.

En quoi consiste le niveau 2 ?

"Il va y avoir des mises en garde et des mises en place de préconisations particulières", a annoncé jeudi la ministre de la Santé. Concrètement, le personnel des établissements médico-sociaux ou hospitaliers devront placer, voire regrouper les personnes âgées dans des pièces fraîches et veiller particulièrement à leur hydratation.

Les communes, censées avoir recensé dès le printemps les personnes âgées isolées, intensifient de leur côté leurs contrôles par téléphone ou par des visites à domicile. Des associations peuvent aider les municipalités dans cette tâche. Des messages de prévention sont diffusés dans les médias locaux. Il est également recommandé de demander conseil au numéro national gratuit du ministère de la Santé: 0 800 06 66 66, mis en place dès le niveau 1.

Les principales recommandations

Pour les personnes âgées isolées et autres personnes fragiles, la ministre de la Santé a rappelé qu'il existait aussi un système de veille. "Les personnes âgées qui se sont fait connaître de leur mairie vont être visitées par les services municipaux ou par des associations", a-t-elle déclaré. De son côté, la ministre déléguée chargée des personnes âgées, Michèle Delaunay, a rappelé dans un communiqué les consignes de base en cas de fortes chaleurs. "Boire régulièrement, se rafraîchir, éviter de sortir entre 11 heures et 21 heures, passer deux à trois heures dans un lieu frais, ventiler son logement ... : quelques gestes simples suffisent pour protéger les personnes fragiles des températures élevées", a-t-elle indiqué.

Le niveau 1 du plan canicule a été mis en place comme chaque année au 1er juin. Le niveau 3 "niveau de mobilisation maximale" ne serait activé, selon le gouvernement, que "si la canicule est aggravée par des effets collatéraux (rupture de l'alimentation électrique, pénurie d'eau potable, saturation des établissements de santé)". Le plan canicule a été mis en place dès 2004 après les 15 000 victimes des grandes chaleurs de l'année 2003.

Ce que prévoit la météo

Météo-France prévoit un épisode caniculaire sur l'ensemble de la France entre samedi et mercredi prochain. L'institut a annoncé mercredi que l'"épisode de très forte chaleur dès vendredi" allait s'accentuer au long du week-end et qu'il atteindrait son "paroxysme entre samedi et dimanche".

Le Lot, le Lot-et-Garonne, le Gers, le Tarn et le Tarn-et-Garonne et la Haute-Garonne ont été placé en vigilance orange pour la journée de vendredi. On y attend un état de canicule. Météo-France parle de canicule quand elle prévoit 72 h d'affilée où la température est au-dessus d'un certain seuil et ne descend pas en-dessous d'un minimum, explique l'organisme. Les seuils varient d'un département à l'autre.

Les températures seront de l'ordre de 36 à 40°C du sud-ouest au centre-est, notamment en Aquitaine, Midi-Pyrénées, Limousin, Auvergne, et aussi dans une partie de Rhône-Alpes, jusqu'au sud de la Bourgogne. On s'attend par exemple à Toulouse à des températures de l'ordre de 38°C, soit "bien 10°C au-dessus de la moyenne", et de 40°C à Clermont-Ferrand dimanche. Dans la moitié nord, jusqu'aux frontières belges et allemandes, le mercure atteindra 34 à 36°C. Grâce à l'influence de la mer, il fera un petit peu moins chaud sur une étroite bande littorale : 24 à 28°C sur les côtes de la Manche, 25 à 26 en Bretagne, et 30 à 34 sur les bords de la Méditerranée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.