Cet article date de plus d'onze ans.

Après un pic à 409 km de bouchons, le trafic reste chargé sur les routes

Il y a de nombreux déplacements pour ce troisième week-end de congés scolaires.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
L'A6 embouteillée à l'approche de Lyon (Rhône) le 14 juillet 2012. (JEFF PACHOUD / AFP)

Nouveau week-end de départs en vacances, nouveaux bouchons. Des millions de Français ont pris la voiture, le train ou l'avion, pour partir en vacances ce week-end du 21 juillet. 

• Si vous prenez la voiture

Après un vendredi chargé sur les routes, Bison Futé avait prévu des difficultés de circulation samedi 21 juillet, "journée la plus difficile". Ces prévisions n'ont pas été démenties : samedi, à la mi-journée, un pic à 409 km d'embouteillages a été enregistré, ainsi que de nombreuses difficultés vers la vallée du Rhône. Puis le cumul des bouchons a doucement reculé, atteignant 236 km à 14 heures, a indiqué le Centre national d'information routière (Cnir).

Dans le sens des départs, vendredi était classé orange, samedi est classé rouge et dimanche classé vert, au niveau national. Dans le sens des retours, peu d'embouteillages à prévoir : les trois jours sont classés vert sauf le samedi, classé orange dans le Sud-Est.

En vallée du Rhône. Samedi après-midi, le temps de parcours sur l'A7 entre Lyon et Orange était de 3h40 au lieu de 1h50 avec plusieurs points noirs : barrière de péage Villefranche-Limas, tunnel de Fourvière, secteurs de Valence et Montélimar. Les difficultés dans le sens des retours ont fait leur apparition, notamment sur l'A7 entre Orange et Lyon où le temps de parcours est de 2h50 au lieu de 1h50.

En Ile-de-France. A 11h30, une retenue de 25 km était signalée en région parisienne. Puis le trafic est revenu à la normale après 14 heures.

Dans les autres départements. Dans le nord du pays, il y a eu un bouchon de 7 km à la barrière de péage de Senlis sur l'A1. Dans le Sud, 10 km de bouchon ont été signalés sur l'A75, à Foix. Samedi, dans l'après-midi, ces  bouchons ont peu à peu diminué. Mais  des embouteillages sont apparus sur l'A20 à Donzenac, sur l'A 10 à Virsac, sur l'A63 à Cestas et sur l'A360 à Pessac.

• Si vous êtes plutôt avion

Un tiers des 200 vols opérés par la compagnie Régional, filiale d'Air France, ont été annulés à la suite d'une grève lancée par plusieurs syndicats. Les perturbations ont commencé vendredi, et ont continué samedi. Pour savoir si votre vol est annulé, Air France a mis en place la rubrique Actualité des vols sur son site internet. Les prévisions sont identiques pour dimanche, avec un tiers des vols annulés. La grève se poursuit jusqu'à lundi inclus. 

De son côté, Aéroports de Paris (ADP) attend "près de 900 000 passagers à Paris-Orly et Paris-Charles de Gaulle" de vendredi à dimanche. Le gestionnaire des aéroports demande aux passagers "d'anticiper leur départ". Quelque 17 millions de passagers sont attendus durant tout l'été entre le 1er juillet et le 31 août.

• Si vous préférez le train

Le week-end est aussi chargé dans les gares. Samedi matin, aucune perturbation n'était signalée sur les rails, selon Infolignes, le site de la SNCF. Afin d'orienter les voyageurs dans les gares, plus de 1 000 "volontaires de l'information" vêtus de gilets rouges sont mobilisés tout l'été, précise la SNCF20 millions de voyageurs sont attendus dans les gares entre le 6 juillet et le 3 septembre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.