A Lyon, un localisateur d'objets intelligent facilite la vie des personnes déficientes visuelles

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Une application pour malvoyant
Une application pour malvoyant Une application pour malvoyant (FTR)
Article rédigé par Anne Elizabeth Philibert
France Télévisions - Rédaction Culture
A Lyon, une application gratuite a été lancée pour faciliter la vie des déficients visuels. Cet appareil à intelligence artificielle leur permet de localiser des objets plus facilement dans un environnement inconnu#IlsOntLaSolution

Djebrine Aloui est non-voyant. Difficile pour lui de chercher une prise de courant par exemple quand il se trouve dans une pièce inconnue ou de prendre l'article qu'il cherche dans un réfrigérateur. Le plus souvent, il tatonne et balaie les lieux avec ses mains. Mais sa vie est un peu plus simple depuis qu'il utilise l'application Oorion qui se sert de la caméra de son smartphone. Djebrine demande à Oorion ce qu'il cherche, et grâce à l'objectif du téléphone l'application localise l'objet recherché. L'appareil lui indique où il se trouve et le guide avec des bips et des vibrations. Cet outil est programmé pour lire également les étiquettes . Une aide précieuse pour ce malvoyant. "On balaie avec une caméra, c'est plus rapide. Cela nous indique la direction. Vous imaginez, s'il y a trois tables dans la pièce, faire toutes les tables avec les mains, si il y a du liquide, il peut y avoir des accidents" explique Djebrine.

Une application  gratuite qui évolue

L'application Oorion, avec deux O comme les deux yeux, est le tout dernier-né d' une start-up lyonnaise. Oorion utilise l'intelligence artificielle pour décrire en temps réel l'environnement immédiat des malvoyants. Une aide précieuse pour identifier les objets, les obstacles et protéger les usagers. En un an, l'application a été téléchargée plus de 3000 fois dans 70 pays. Elle est régulièrement améliorée grâce aux retour des utilisateurs. "On a encore des progrès à faire. Il n'y a encore qu'un nombre d'objets limités reconnaissables par l'application. Là maintenant, notre objectif, c'est que chacun puisse rajouter ses propres objets à l'application", explique Stéphanie Robieux, la co-fondatrice et présidente d'Oorion. La petite entreprise dont la vocation est de faciliter la vie des personnes déficientes visuelles a d'autres projets à long terme. Son prochain objectif : réussir à intégrer l'application dans des lunettes connectées. Selon la Fédération des Aveugles de France, 1,7 million de personnes sont atteintes d'un trouble de la vision.  Oorion, gratuite pour le moment, deviendra payante dans un avenir proche. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.