Emmanuel Macron : une visite en Corse sous tension

Le président de la République effectue sa dernière visite en Corse, jeudi 4 avril, dans le cadre du grand débat. Les élus nationalistes ont appelé à une opération "île morte".

FRANCE 3

Jeudi 4 avril au matin, il est difficile de circuler en Corse, notamment sur la route de l'aéroport d'Ajaccio (Corse-du-Sud). Les automobilistes sont arrêtés par de nombreux contrôles de police. La venue d'Emmanuel Macron se fait sous haute tension. Mercredi 3 avril, la coalition nationaliste a appelé à une opération "île morte", de 12 heures à 18 heures. Les commerçants sont appelés à baisser le rideau. Mais à quelques minutes du début du boycott, beaucoup hésitent encore.

Dernière étape du grand débat

Quelques "gilets jaunes" se sont donné rendez-vous sur la route du village de Cozzano (Corse-du-Sud), là où Emmanuel Macron est attendu pour le débat. Impossible pour eux d'aller plus loin. La commune ressemble à un village retranché. C'est la dernière étape du président de la République dans le cadre du grand débat national. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron arrive dans le village de Cozzano (Corse-du-Sud), avant de participer à une rencontre avec des maires de Corse, le 4 avril 2019.
Emmanuel Macron arrive dans le village de Cozzano (Corse-du-Sud), avant de participer à une rencontre avec des maires de Corse, le 4 avril 2019. (LUDOVIC MARIN / AFP)