Corse : un face-à-face tendu entre Emmanuel Macron et les nationalistes

Emmanuel Macron poursuit sa visite en Corse. Il doit exposer sa vision pour l'île dans un discours ce mercredi 7 février à Bastia (Haute-Corse). Guillaume Daret, journaliste à France 2, est sur place, où se joue une partition tendue entre le président et les nationalistes.

FRANCE 2

Alors qu'Emmanuel Macron doit prendre la parole ce mercredi 6 février dans l'après-midi à Bastia (Haute-Corse) pour livrer sa vision politique pour la Corse, les élus nationalistes ont pris une décision radicale, explique Guillaume Daret, envoyé spécial de France 2 à Bastia. "On vient de l'apprendre, les élus nationalistes ont décidé de boycotter le déjeuner républicain prévu ce midi à Bastia avec le chef de l'État. Emmanuel Macron a balayé d'un revers de la main ces réticences. 'Je ne fais pas de politique en fonction des déjeuners, je ne suis pas dans les arrière-cuisines' a-t-il expliqué."

Une situation tendue

Les nationalistes seront-ils présents pour écouter son discours ? "A priori oui, c'est ce que vient de me confier Gilles Simeoni", assure Guillaume Daret. "Tout cela intervient après le face-à-face qui a duré deux heures hier soir entre le chef de l'État et les élus nationalistes. La situation est assez tendue aujourd'hui à Bastia", conclut-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
En déplacement en Corse, le président de la République, Emmanuel Macron, visite le musée Fesch à Ajaccio, le 6 février 2018. 
En déplacement en Corse, le président de la République, Emmanuel Macron, visite le musée Fesch à Ajaccio, le 6 février 2018.  (CHRISTOPHE PETIT-TESSON/POOL)