Cet article date de plus de neuf ans.

McDonald's se défend d'avoir reçu de la viande souillée

Selon "Le Parisien", la centrale d'achats de la chaîne de fast-foods a reçu des lots de viande suspecte de son propre fournisseur, Castel Viandes.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un employé de McDonald's prépare un hamburger, à Ramonville-Saint-Agne (Haute-Garonne), le 1er décembre 2011. (REMY GABALDA / AFP)

Après Flunch, McDo a-t-il reçu de la viande suspecte ? McDonald's France assure, jeudi 25 avril, n'avoir détecté "aucune anomalie" dans les lots reçus en août 2008 par son fournisseur McKey en provenance de l'entreprise Castel Viandes. Ils avaient été contrôlés à leur arrivée, indique la chaîne de fast-foods, qui répond aux accusations du Parisien.

Affaire Flunch

Selon le quotidien, entre le 1er et le 22 août 2008, Castel Viandes a livré "à six reprises, des morceaux de viande souillés à McKey, la centrale d'achat de McDonald's". "Castel Viandes est un fournisseur de longue date de McKey, fournisseur de steaks hachés de McDonald's", précise la chaîne de restauration rapide. Elle indique que sa décision de suspendre les approvisionnements auprès de Castel Viandes a été prise "dès le 1er mars 2013, immédiatement après avoir eu connaissance des suspicions de tromperie entre Castel Viandes et un autre de ses clients".

Il s'agit là de l'affaire Flunch : Castel Viandes, qui fait depuis mi-février l'objet d'une enquête pour "escroquerie et tromperie", aurait fourni des lots de viandes avariées à cette chaîne de restaurants. Spécialisé dans la découpe de viande bovine, Castel Viandes a été dénoncé par un de ses anciens cadres, licencié en 2008. Celui-ci a fourni aux enquêteurs des précisions corroborées par les services vétérinaires. La société familiale, basée à Châteaubriant (Loire-Atlantique), a récusé ces accusations.

"Principe de précaution"

L'affaire avait été à l'époque révélée par Le Parisien, qui affirme jeudi que, dans le cas de McDonald's, la viande avait été "souillée" lors d'accidents de découpe susceptibles de contaminer la viande hachée. "En attendant que toute la lumière soit faite sur cette enquête, McDonald's et son fournisseur de steaks hachés ont décidé de maintenir le principe de précaution à l'égard des approvisionnements de ce site", précise le restaurateur.

Et de rappeler qu'en règle générale, "l'ensemble des lots de steaks hachés font l'objet de contrôles microbiologiques libératoires et systématiques réalisés par des laboratoires accrédités et indépendants de nos fournisseurs".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.