Alliot-Marie commande un rapport sur les suicides

Michèle Alliot-Marie a demandé un rapport sur les suicides en prison depuis début 2009

Michèle Alliot-Marie a demandé un rapport sur les suicides en prison depuis début 2009Michèle Alliot-Marie a demandé un rapport sur les suicides en prison depuis début 2009

Ceux-ci sont estimés à 75 par le ministère et entre 88 et 90 selon les associations.

Si les chiffres divergent, la Chancellerie est d'accord avec l'Observatoire international des prisons (OIP) et Ban public pour constater que le nombre de suicides est "en augmentation" par rapport aux autres années.

La ministre de la Justice Michèle Alliot-Marie a demandé à la direction de l'Administration pénitentiaire (AP) "une analyse rétrospective des suicides constatés depuis début 2009", qui devrait être remise mi-août, a indiqué son entourage confirmant une information de France-Info.

Il s'agit "de tirer les leçons pour faire plus que ce qui est fait aujourd'hui" notamment en termes "qualitatifs", a-t-on précisé de même source.

Un "gros travail" devrait être engagé sur les nouveaux établissements où des suicides sont déjà survenus, comme à Corbas (Rhône) dans la nuit du 1er au 2 août, a-t-on ajouté en expliquant qu'il fallait "combiner intelligemment l'obligation de sécurité", priorité de ces nouvelles prisons, "avec le fait qu'on ne peut pas admettre qu'on s'y suicide ".

Le rapport Albrand

La prédécesseur de Mme Alliot-Marie, Rachida Dati, avait publié le 15 juin une circulaire sur la prévention du suicide en détention, à la suite d'un rapport rédigé par une commission présidée par le psychiatre Louis Albrand. Ce dernier avait toutefois boycotté la remise de son rapport au ministère. "La situation ne s'améliorera qu'avec une forte volonté politique de la Chancellerie" pour une "humanisation des prisons", avait estimé le psychiatre.

Le rapport Albrand recommandait notamment "d'accentuer la formation des personnels" pour évaluer le "potentiel suicidaire" des détenus.

L'Administration pénitientiaire refusant désormais de communiquer ses statistiques, les derniers chiffres officiels disponibles faisaient état de 115 suicides en prison en 2008, en augmentation par rapport à 2007 (96) et 2006 (93). Le taux de suicide pour 10.000 détenus a lui baissé de 19% entre 2003 (21 pour 10.000) et 2008 (17 pour 10.000).