Cet article date de plus de huit ans.

Le nombre de tués sur les routes stagne en 2011

3 970 personnes ont perdu la vie l'an passé contre 3 992 en 2010, selon un bilan provisoire du délégué interministériel à la sécurité routière. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un accident de la route près de Lombers (Tarn), le 8 décembre 2011. (JEAN MARIE LAMBOLEY / LA DEPECHE DU MIDI / MAXPPP)

Vingt-deux morts en moins : le nombre de tués sur les routes en 2011 est en légère baisse par rapport à 2010. Quelque 3 970 personnes ont perdu la vie l'an passé contre 3 992 en 2010, selon un bilan provisoire du délégué interministériel à la sécurité routière Jean-Luc Névache, dévoilé mercredi 4 janvier. Des chiffres susceptibles d'être affinés au cours du mois, notamment avec les décès possibles de blessés.

Après un intense débat politique ayant débouché sur l'assouplissement du permis à points, 2011 avait mal commencé, avec une hausse de la mortalité sur cinq des six premiers mois de l'année. Seul mai avait connu une légère baisse. Mais le recul a été continu depuis début juillet.

La mortalité de décembre pas encore connue

Lors du conseil des ministres de mercredi 4 janvier, le ministre de l'Intérieur Claude Guéant avait d'abord annoncé le chiffre de 3 959 morts. "Cela s'est affiné au fil des heures et il y a eu un loupé dans la transmission" des informations, "j'en prends la responsabilité", a expliqué Jean-Luc Névache.

Pour établir le bilan officiel, il manque encore la mortalité routière officielle de décembre. Le ministre de l'Intérieur doit tenir jeudi matin une conférence de presse.

Les chiffres annoncés chaque début de mois par le gouvernement présentent en général "une marge d'erreur moyenne de l'ordre de 2,5 %", selon la sécurité routière. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.