Cet article date de plus de neuf ans.

Vitrolles : un policier grièvement blessé par balles

Un policier est entre la vie et la mort, après avoir été blessé par balles la nuit dernière, par des hommes armés d'une Kalachnikov. Il intervenait suite à une série de cambriolages à Vitrolles (Bouches-du-Rhône). Un des malfaiteurs est mort, il a été tué involontairement par "un de ses complices".
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Le policier de la Brigade anticriminalité (BAC) a été transporté à l'hôpital Nord de Marseille "dans un état désespéré ", selon une source policière. L'homme a été touché d'une balle dans la tête et de deux dans le corps.

Les faits se sont produits vers 2h30 dans le parc d'activités "Les Estroublancs" à Vitrolles, dans les Bouches-du-Rhône. Des malfaiteurs sont pris en chasse par des policiers, après avoir commis une série de cambriolages dans cette zone industrielle. Arrêtés par la police, ils ripostent alors avec une arme de type Kalachnikov. "Il s'agit d'un acte odieux qui marque une volonté délibérée de tuer du policier ", a réagi David-Olivier Reverdy, secrétaire régional du syndicat de police Alliance.

Un des malfaiteurs impliqués est mort d'une balle dans la tête, indique ce matin le parquet. "Il est mort d'une balle d'un de ses complices qui, en tirant sur le véhicule de police en balayage, l'a atteint au passage ", a déclaré le directeur interrégional de la police judiciaire à Marseille, Roland Gauze. Le malfaiteur d'une vingtaine d'années appartenait au "gang des disqueuses" (du nom des engins utilisés pour pénétrer dans les commerces cambriolés), selon une source proche de l'enquête. Les complices du braqueur décédé ont pris la fuite et étaient activement recherchés lundi matin.


Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.