Cet article date de plus de huit ans.

Une postière se suicide sur son lieu de travail en Haute-Loire

Agée de 47 ans, elle s'est donnée la mort jeudi dernier au centre de distribution du courrier de Langeac.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Capture d'écran de Google Street View montrant le centre de distribution du courrier de Langeac (Haute-Loire) où s'est suicidée une postière de 47 ans, jeudi 22 août. (GOOGLE STREET VIEW / FRANCETV INFO)

Une postière de 47 ans s'est suicidée au centre de distribution du courrier de Langeac (Haute-Loire), indique la CGT FAPT, lundi 26 août. Le drame est survenu le jeudi 22 août. "Marie-Hélène semble s'être épuisée, physiquement et psychiquement au travail", estime le syndicat, confirmant une information du quotidien régional Le Progrès. Le syndicat écrit dans un communiqué que "les éléments dont nous avons connaissance posent clairement la question de la charge et de l'organisation du travail qui mettent les salariés dans une situation d'échec et de désespoir".

Le syndicat réclame "l'arrêt immédiat des réorganisations" 

La CGT FAPT relève toutefois que la "fragilité particulière" de la postière, qui était cadre, avait été "détectée par son encadrement et prise en charge par le service social de la Poste". Il demande également "l'arrêt immédiat des réorganisations" et "qu'une expertise soit diligentée sur les risques psychosociaux des postiers du département".

La direction du Courrier La Poste Auvergne a expliqué qu'"une cellule de soutien psychologique a immédiatement été mise en place pour l'ensemble des collaborateurs du site". Elle rappelle que "le CHSCT extraordinaire qui s'est tenu le lendemain du drame a voté la mise en place d'une délégation d'enquête paritaire et n'a demandé aucune expertise externe".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.