Cet article date de plus de neuf ans.

Un homme reconnaît avoir égorgé ses deux enfants à Lyon

Il est en garde à vue depuis samedi soir. Son ex-femme l'avait croisé couvert de sang avant de retrouver leurs enfants tués à l'arme blanche.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les enquêteurs devant le domicile du père soupçonné d'avoir égorgé ses deux enfants, le 18 mai 2013, à Saint-Priest, près de Lyon.  (JOEL PHILIPPON / MAXPPP)

Un homme de 48 ans, qui se définit comme "de nationalité britannique", a avoué dimanche 19 mai qu'il avait tué, samedi, ses deux jeunes enfants de 5 et 10 ans. Il a "reconnu les faits et en être l'auteur, mais il n'est pas rentré dans les détails du mobile", a précisé le parquet de Lyon (Rhône), où il est en garde à vue. 

C'est justement sa femme qui a alerté les policiers samedi, rapporte France 3 Rhône-Alpes. Alors qu'elle se rendait dans la maison de son ex-mari à Saint-Priest (Rhône), qui avait pour la première fois la garde des enfants dans sa propre demeure, elle l'a croisé errant et couvert de sang. Les enquêteurs, accompagnés de cette femme ont ensuite découvert les corps des deux enfants, âgés de 5 et 10 ans, morts, tués par arme blanche, au domicile paternel.

Le drame "est manifestement lié à une séparation douloureuse" d'avec son épouse et "des modalités d'exercice du droit de visite qu'il considérait comme insuffisant", a indiqué une source judiciaire. "En 2010, un épisode de violence avec son épouse avait ainsi conduit à restreindre son droit de visite", a ajouté la même source.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.