Cet article date de plus d'onze ans.

Un homme mis en examen, 7 ans après le meurtre d'Anne-Sophie Girollet

Article rédigé par Cécile Quéguiner
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Franceinfo (Franceinfo)

L'étudiante de 20 ans, en troisième année de médecine, avait été retrouvée morte le 2 avril 2005, le corps flottant dans la Saône. Elle avait disparu deux semaines plus tôt à l'issue d'un gala de danse.

Les enquêteurs avaient privilégié dans un premier temps la piste sentimentale. En vain. Sept ans plus tard, ils viennent de mettre le grapin sur un homme d'une cinquantaine d'années, dont l'ADN aurait été retrouvé dans la voiture de la jeune fille. Après avoir été interpellé et placé en garde à vue, il a été mis en examen pour enlèvement, séquestration et homicide volontaire. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.