Cet article date de plus de huit ans.

Trappes : la jeune musulmane se disant victime d'une agression a tenté de se suicider

Selon une source policière, la jeune fille de 16 ans qui affirme avoir été agressée par deux skinheads mi-août, s'est défenestrée. Son état de santé est qualifié de "préoccupant" par la préfecture. Elle avait déjà tenté de mettre fin à ses jours la semaine dernière.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (IDÉ)

La jeune fille voilée qui affirme
avoir été victime d'une agression islamophobe le 13 août dernier à Trappes, a tenté de mettre fin à ses jours. Selon une
source policière, l'adolescente de 16 ans, d'origine africaine, s'est
défenestrée d'un immeuble de Trappes ce lundi. Elle a sauté du 4ème étage.

La préfecture indique que son état de santé est "préoccupant ", mais elle était consciente à l'arrivée des secours. Elle a d'abord été admise à l'hôpital Percy de Clamart, avant être transférée à l'hôpital parisien Georges Pompidou. Il y a trois jours, elle avait tenté de se suicider aux barbituriques selon une source policière.

Mi-août, elle aurait été
agressée par deux skinheads près du square Berlioz de Trappes. Ils lui auraient
arraché son voile. Il n'y a eu aucun témoin. Son témoignage et sa plainte ont déclenché l'ouverture
d'une enquête de la sûreté des Yvelines. Jusqu'à présent, cette enquête  n'a pas permis de vérifier les faits, ni de retrouver les agresseurs.

Mi-juillet, Trappes a été le théâtre de violences urbaines et de vives tensions après le contrôle d'une femme entièrement voilée. Son mari avait été interpellé et s'était expliqué peu après à la télé.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.