Cet article date de plus de sept ans.

Policiers tués à Magnanville : le proche de Larossi Abballa placé en garde à vue a été remis en liberté

Trois personnes avaient été interpellées aux Mureaux et à Mantes-la-Jolie mardi. Elles étaient soupçonnées d'avoir effectué des repérages visant des policiers.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Des fleurs ont été déposées à Mantes-la-Jolie (Yvelines), le 16 juin 2016, en hommage au couple de policiers tués à Magnanville. (DOMINIQUE FAGET / AFP)

Un proche de Larossi Abballa a été placé en garde à vue puis remis en liberté, à l'issue de perquisitions dans l'entourage du meurtrier du couple de policiers à Magnanville (Yvelines), mardi 21 juin. Trois personnes avaient été interpellées dans la journée, soupçonnées d'avoir effectué des repérages visant des membres des forces de l'ordre. L'une d'entre elles faisait l'objet d'une fiche S.

Deux proches d'Abballa déjà mis en examen

Les trois hommes, condamnés par le passé pour des faits à caractère terroriste, avaient été interpellés aux Mureaux et à Mantes-la-Jolie (Yvelines), selon M6, qui a révélé l'information. Ils avaient surveillé des policiers, notamment à l'occasion d'un rassemblement festif dans les Yvelines.

Deux complices présumés de Larossi Abballa, tué le 13 juin lors de l'intervention du Raid au domicile du couple de policiers, ont déjà été mis en examen et écroués samedi 18 juin dans l'enquête sur ce double meurtre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.