VIDEO. Un des kamikazes ne respectait pas son contrôle judiciaire

Samy Amimour faisait l'objet d'un mandat de recherche international.

FRANCE 2

On en sait un peu plus sur le profil des terroristes qui ont mené les attaques à Paris le 13 novembre. Parmi eux, Samy Amimour, kamikaze mort au Bataclan. Agé de 28 ans, il est né à Paris et a vécu à Drancy (Seine-Saint-Denis).

Dans les radars des services français, il avait été mis en examen le 19 octobre 2012 pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste "après un projet de départ avorté vers le Yémen". Il faisait l'objet d'un contrôle judiciaire considéré comme classique. En clair, il devait pointer régulièrement au commissariat de son quartier. Il avait l'interdiction de porter une arme et de sortir du territoire.

Il était en Syrie à l'été 2014

Il a respecté cette procédure pendant un an. Après avoir violé son contrôle judiciaire à l'automne 2013, un mandat d'arrêt international était délivré contre lui.

C'est à cette date que Samy Amimour, décrit par sa famille comme un jeune gentil et timide dans son enfance, est parti en Syrie où il se trouvait encore à l'été 2014. Sa famille a expliqué que ses espoirs de le voir rentrer s'étaient récemment encore amenuisés, Samy s'étant marié sur place.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers devant le Bataclan à Paris, le 14 novembre 2015.
Des policiers devant le Bataclan à Paris, le 14 novembre 2015. (ROLLINGER-ANA / AFP)