Incertitude sur le sort du cerveau présumé des attentats de Paris après l'assaut à Saint-Denis

Le procureur de Paris a livré des détails sur l'assaut qui a duré sept heures, mercredi, dans un immeuble du centre-ville de Saint-Denis.

Des policiers évacuent un corps après l\'intervention antiterroriste à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), le 18 novembre 2015.
Des policiers évacuent un corps après l'intervention antiterroriste à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), le 18 novembre 2015. (ERIC FEFERBERG / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Le procureur de la République de Paris, François Molins, a indiqué, mercredi 18 novembre, que les enquêteurs n'étaient pas en mesure de donner l'identité des terroristes arrêtés ou tués après l'assaut de ce matin à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Il a toutefois tenu à préciser qu'Abdelhamid Abaaoud, le cerveau présumé des attentats de Paris, et Salah Abdeslam, l'un des principaux suspects, ne figuraient pas parmi les huit gardés à vue.

Le procureur a également expliqué que les enquêteurs avaient reçu, lundi 16 novembre, un témoignage indiquant qu'Abdelhamid Abaaoud était en France et pouvait être retranché dans cet immeuble.

Huit personnes ont été interpellées et placées en garde à vue lors de l'intervention ciblant le jihadiste belge, qui a déclenché une fusillade nourrie.

Le ministère de l'Intérieur n'a "pas exclu" qu'un "troisième terroriste" ait pu être tué dans l'assaut policier donné mercredi. Les forces de l'ordre étaient à la recherche de l'organisateur présumé des attentats du 13 novembre.

"Plus de 5 000 munitions" ont été tirées par les policiers lors de cet assaut d'une violence inouïe.

"Un commando qui pouvait passer à l'acte." "Tout laisse à penser" que le groupe de personnes interpellées ou tuées mercredi matin pouvait commettre un nouvel attentat, a déclaré le procureur de Paris.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #ATTENTATS

15h15 : "Les policiers de la BRI et du Raid que j'ai rencontrés m'ont dit que jamais ils n'avaient rencontré un feu d'une telle violence."

Bernard Cazeneuve évoque l'intervention de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).

15h13 : "Nous sommes un peuple debout, et je suis sûr que nous en ferons tous la démonstration."

Le Premier ministre répondait à une question du député Les Républicains Bruno Le Maire.

15h13 : Selon Le Parisien, trois individus "suspects" ont quitté leur chambre "précipitamment", ce matin, dans un hôtel de Bobigny. Les forces de l'ordre ont fait évacuer les clients et investi la chambre de ces personnes. Mais nous n'avons pas plus d'informations à ce sujet.

15h09 : J'ai vu un article ce matin concernant la fuite de deux personnes d'un hotel a bobinny. depuis plus rien. des infos ?

15h04 : Les questions au gouvernement ont commencé. Les députés ont ovationné les forces de l'ordre.




15h06 : Vous avez peut-être vu passer ces derniers jours sur Facebook un texte présenté comme la réaction d'Eric Cantona aux attentats de Paris. Sauf qu'il est en fait l'œuvre d'un certain... Eric Montana, qui n'a rien à voir avec le footballeur, explique Libération.

14h57 : Bonjour. Non, aucun civil n'a été tué dans l'assaut de ce matin, qui a fait deux morts : une femme qui s'est fait exploser et un terroriste touché par des grenades et des tirs.

14h56 : Bonjour, y'a t-il eu un passant tué lors de l'assaut de ce matin ?

14h55 : Le trafic a repris, annonce la RATP.

14h55 : Qu'en est il du colis suspect sur la 1 ?

14h50 : La présence de ces hommes armés à Grand-Fort-Philippe (Nord), près de Gravelines et Dunkerque, a été signalée par plusieurs témoins, mais n'est pas confirmée par la préfecture. Celle-ci a tout de même déployé les forces de l'ordre, mais aucun véhicule n'a été retrouvé.

14h50 : Qu'en est-il des hommes armés dans une voiture dans le nord vers gravelines ?

14h50 : Est ce qu'ils ont retrouvé les hommes armées dans la clio dans le Nord?

14h50 : Bonjour @Marie. Nous n'avons pas plus d'informations sur le colis suspect découvert à l'aéroport de Copenhague (Danemark). Mais les embarquements se font toujours dans le second terminal, qui n'a pas été évacué.

14h49 : En sait-on plus sur l'aéroport de Copenhague? Un proche doit s'y rendre ce vendredi...

14h47 : Après le discours de François Hollande, les maires, rassemblés en congrès à Paris, ont entonné La Marseillaise. Voici les images.

(FRANCE 2)

14h46 : Claude Bartolone, le président de l'Assemblée nationale, a rappelé à l'ordre les présidents des groupes politiques, ce matin, après la très houleuse séance de questions au gouvernement d'hier. Une nouvelle séance a lieu cet après-midi.

14h40 : A Saint-Denis, la police scientifique est au travail sur le lieu de l'assaut, rapporte la journaliste de l'AFP sur place.

07h11 : Abdelhamid Abaaoud aurait préparé une attaque de grande ampleur qui a échoué à Verviers (Belgique) au début de l'année. Il est aussi proche de Mehdi Nemmouche, l'homme qui a abattu quatre visiteurs du Musée juif de Bruxelles le 24 mai 2014. Mais également d'Ayoub El-Khazzani, l'homme accusé d'avoir tenté de faire un bain de sang dans le Thalys, le 21 août 2015.

07h02 : Outre son implication présumée dans les attentats de Paris, Abdelhamid Abaaoud est l'une des figures les plus importantes des jihadistes francophones de l'organisation Etat Islamique.

06h55 : Abdelhamid Abaaoud, organisateur présumé des attentats de Paris, est bien la cible de l'assaut à Saint-Denis, confirme une source policière.

06h51 : La police nationale invite sur Twitter les habitants du quartier de la place Jean-Jaurès à Saint-Denis à ne pas perturber le travail des autorités.

06h50 : Le maire de Saint-Denis Didier Paillard indique qu'outre la ligne 13 du métro, les bus et le tramway circulant dans la ville sont arrêtés. Il invite les habitants de la zone concernée à rester chez eux.

06h47 : Les premières photos des alentours de la zone visée par les policiers du Raid à Saint-Denis nous parviennent. Les voici.






(CHRISTIAN HARTMANN / REUTERS)

06h38 : Vous vivez dans le quartier de la place Jean-Jaurès à Saint-Denis : laissez-nous vos coordonnées dans la zone "réagir", nos journalistes vous contacteront sous peu.

06h31 : BFMTV affirme que l'homme visé par l'opération du Raid est Abdelhamid Abaaoud, le cerveau présumé des attentats de Paris. Ce jeune Belge, qui est l'une des figures les plus connues parmi les jihadistes francophones, se trouvait aux dernières nouvelles en Syrie. Il serait en ce moment retranché dans l'appartement de Saint-Denis visé par la police, indique la chaîne.



(DABIQ)

06h26 : Sur place, des habitants de Saint-Denis se font évacuer par les autorités, montrent des journalistes présents sur place.

06h23 : Les écoles de la ville de Saint-Denis resteront ouvertes, à l'exception de celles situées dans le centre-ville où l'opération du Raid est en cours, indique la municipalité sur son compte Twitter.

06h21 : En raison de l'assaut du Raid en cours, le trafic de la ligne 13 du métro est interrompu entre les stations Saint-Denis-Porte de Paris et Saint-Denis-Univeristé, indique la RATP.

06h18 : Vous vivez dans le quartier de la place Jean-Jaurès à Saint-Denis : laissez-nous vos coordonnées dans la zone "réagir", nos journalistes vous contacteront sous peu.

06h16 : Des hommes sont retranchés dans un appartement de Saint-Denis, où un opération du Raid liée aux attentats de Paris est en cours, confirme une source policière à l'AFP.

06h09 : Les images diffusées en direct par les télévisions d'information en continu montrent en tout cas un important déploiement policier dans le quartier de la place Jean-Jaurès.

06h08 : La chaîne i-Télé affirme désormais que plusieurs interpellations ont eu lieu à Saint-Denis, et que deux à trois hommes seraient retranchés. Nous tentons de confirmer cette information.