Un homme lié aux attentats de Paris inculpé en Belgique comme "dirigeant" d'un groupe terroriste

Yassine A. a été inculpé et placé sous mandat d'arrêt par le parquet fédéral belge.

Une policière belge, à Bruxelles, le 26 janvier 2017. Photo d\'illustration.
Une policière belge, à Bruxelles, le 26 janvier 2017. Photo d'illustration. (LAURIE DIEFFEMBACQ / BELGA / AFP)

Un Belge de 30 ans, Yassine A., arrêté dans la foulée des attentats du 22 mars 2016 à Bruxelles, a été inculpé et placé sous mandat d'arrêt, mercredi, dans le cadre du volet belge de l'enquête sur les attentats du 13 novembre 2015 à Paris, annonce le parquet fédéral belge, vendredi 2 juin. Il a comparu devant la chambre du conseil du tribunal de première instance à Bruxelles, vendredi. Il est désormais incarcéré. 

Le frère d'un coordinateur présumé des attentats de Paris

Un juge d'instruction l'a inculpé "du chef d'assassinats terroristes et de participation aux activités d'un groupe terroriste en qualité de dirigeant" pour son rôle présumé dans les attaques de Paris, a précisé le parquet dans un communiqué. Yassine est le frère d'Oussama A., considéré par les enquêteurs comme un donneur d'ordre et un coordinateur, depuis la Syrie, des attentats dans les capitales belge (32 morts) et française (130 morts). 

Interpellé en février 2005 à Ramadi (Irak), alors en plein conflit deux ans après l'intervention américaine, Oussama A. avait été condamné à dix ans de prison pour avoir franchi illégalement la frontière entre la Syrie et l'Irak. Il a été incarcéré à plusieurs reprises en Irak, dans la prison d'Abou Ghraib et dans celle de Camp Bucca, où il aurait croisé la route d'Abou Bakr Al-Baghdadi, calife autoproclamé de l'Etat islamique.