Vidéo Un rescapé du Bataclan raconte comment il a vécu le procès

Publié Mis à jour
Article rédigé par

Ce mercredi 29 juin marquait le point final du procès des attentats du 13 novembre 2015 au Bataclan, où était jugé Salah Abdeslam. Après 10 mois de procès, Arthur Dénouveaux, rescapé de l’attentat et président d’une association de victimes, témoigne pour Brut.

“C’est évidemment complètement vertigineux de se dire qu’il y a des gens qui, pendant 10 mois, parlent de ce qui vous a obsédé. Ils en parlent avec les accusés, vous écoutent, vous et vos avocats…

Je crois que la justice, c’est dominer son envie de vengeance

Mercredi 29 juin clôturait le procès des attentats du 13 novembre, où comparaissait Salah Abdeslam, le principal accusé. A l'issue de ces 10 mois d'audience, l’homme se voit condamné à la perpétuité incompressible. 

Assister à ce procès, cela a permis à Arthur de prendre du recul sur ce qui lui est arrivé. “Ça ressemble à une série qui recommence tous les jours et qui parle d’un sujet que vous avez extrêmement à cœur, sur lequel vous avez beaucoup à apprendre et sur lequel il vous reste à vous comprendre.“

“Ça a été important dans ce processus de résilience, parce que, finalement, la vie d’après, elle n'est pas complète tant que vous n'avez pas renoué un lien avec la démocratie de votre pays.” 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.