Salah Abdeslam : les propos qui choquent

Cela faisait plus de deux ans que Salah Abdeslam refusait de répondre aux juges antiterroristes. Jeudi 28 juin, il est sorti de son mutisme. En quelques phrases, il a justifié les attentats du 13-Novembre à Paris. Des mots qui ont provoqué la colère des familles des victimes.

France 2

La série d'attentats du 13 novembre 2015 a fait de nombreux morts. Salah Abdeslam impose une nouvelle épreuve aux familles des 130 victimes. Resté muet lors des précédentes auditions, le seul rescapé du commando vient de briser le silence devant un juge, jeudi 28 juin. Il n'exprime aucun remords et revendique les actes terroristes.

"Vous ne subissez que les erreurs de vos dirigeants"

"Nous ne vous attaquons pas parce que vous mangez du porc, vous buvez du vin ou vous écoutez de la musique. Mais les musulmans se défendent contre ceux qui les attaquent", a déclaré Salah Abdeslam. Puis il s'est adressé aux proches des victimes en disant : "Mettez votre colère de côté et raisonnez quelques instants. Vous ne subissez que les erreurs de vos dirigeants". Il n'a présenté aucune excuse. Ces déclarations provoquent colère et souffrance au sein des familles de ceux et celles qui ont perdu la vie dans les rues de la capitale. Salah Abdeslam n'a répondu à aucune des 20 questions posées par le juge. À l'issue de cette septième audition, il a replongé dans le silence de sa cellule de Fleury-Mérogis (Essonne).

Le JT
Les autres sujets du JT
Un portrait de Salah Abdeslam, diffusé le 15 novembre 2015.
Un portrait de Salah Abdeslam, diffusé le 15 novembre 2015. (DSK / POLICE NATIONALE)