Paris : un automobiliste tué par un policier lors d’une course poursuite

L'homme a pris la fuite lors d'un contrôle de police dans le 1er arrondissement de Paris. Un policier l'a poursuivi en scooter jusque dans le 9e où le fuyard aurait tenté de renverser le deux-roues. Le gardien de la paix a tiré et l'a tué. Il a été placé en garde à vue.

Police (photo d\'illustration).
Police (photo d'illustration). (BERTRAND GUAY / AFP)

Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris après la mort d'un jeune homme de 26 ans, dans la nuit du mardi 14 au mercredi 15 août à Paris. Il a été abattu par un gardien de la paix de 23 ans qui a été placé en garde à vue.

Les faits se sont déroulés vers 23h. Le conducteur a refusé de se soumettre à un contrôle de police dans le 1er arrondissement de Paris. Le fonctionnaire a alors réquisitionné un scooter pour poursuivre le véhicule en fuite, selon une source policière.

La voiture s’est arrêtée dans le 9e arrondissement, rue Condorcet. Le policier est descendu du scooter pour intervenir, lorsque le conducteur a fait une marche arrière, en tentant de percuter le deux-roues, selon cette même source. Le policier a alors tiré sur le conducteur de la voiture, en le touchant au thorax. La victime est morte, rapporte la préfecture de police de Paris.

Le gardien de la paix, auteur du tir mortel, a été placé en garde à vue du chef de "violences volontaires avec arme et par personne dépositaire de l’autorité publique ayant entraîné la mort, sans intention de la donner", a appris franceinfo de source judiciaire. Il était toujours entendu, mercredi à 16 heures.

Par ailleurs, la victime était déjà impliquée dans une procédure pour "conduite malgré une annulation de permis" de conduire et "refus d'obtempérer", a indiqué une source judiciaire à franceinfo. Le 1er DPJ, District de police judiciaire, et l’IGPN sont chargés d’éclaircir les circonstances du décès de ce jeune automobiliste.