Limoges : les policiers se trompent d'appartement et défoncent la porte de personnes âgées

Dans le cadre d'une opération antiterroriste, des policiers ont par erreur pénétré dans l'appartement d'un couple âgé endormi. 

Limoges.
Limoges. (GOOGLE MAPS)

Lors de leur intervention pour interpeller un homme suspecté de terrorisme d'extrême droite à Limoges, les policiers d'un groupe d'intervention se sont trompés d'appartement, rapporte France Bleu Limousin. Ils ont défoncé la porte d'un couple âgé, endormi.

Réveillés brutalement à 6h du matin

Au lieu d'emprunter le couloir de gauche, les forces de l'ordre se sont engouffrées dans le couloir de droite. Les deux occupants de l'appartement situé au rez-de-chaussée, ont alors été brutalement réveillés à 6h du matin par cette intrusion effrayante et musclée : "Ils étaient nombreux, vêtus de noir", témoigne la fille de la vieille dame, arrivée sur les lieux après un coup de fil de sa mère, en pleine détresse. Elle ne sait pas si les policiers "ont sonné, mais ma mère est malentendante, elle n'a pas dû s'en apercevoir", explique-t-elle.

Le couple recevra un dédommagement

Le couple âgé se dit choqué par l'intervention : "Ma mère s'est retrouvée avec deux policiers dans sa chambre, armés et qui braquaient une lampe sur elle", raconte-t-elle. Elle explique que les policiers ont demandé à sa mère "où était son fils, mais elle a dit 'Je n'ai pas de fils' et ils se sont vite aperçus de leur méprise". Le couple a été recontacté par l'un des responsables de l'opération policière, qui n'était pas menée par les forces de l'ordre de Limoges. Il leur a présenté ses excuses et leur a indiqué qu'un dédommagement leur serait adressé.