Les contrôles de police sous vidéosurveillance

Lors d'une interpellation comme celle du jeune Théo à Aulnay-sous-Bois, les témoignages ont tendance à s'opposer. Par souci de transparence, le gouvernement va déployer des caméras mobiles sur tout le territoire.

France 3

Les caméras mobiles que le gouvernement veut systématiser seront automatiquement mises en route lors des contrôles d'identité. Déjà expérimenté actuellement, ce dispositif est pourtant loin de faire l'unanimité. Ces caméras sont placées sur le plastron des policiers, qui peuvent les activer d'un simple geste pour enregistrer des contrôles de routine. Le ministère de l'Intérieur souhaite généraliser ce système à toutes les forces de l'ordre.

Polémique autour du mode de déclenchement

Alors que le gouvernement souhaiterait l'installation d'appareils se déclenchant automatiquement, les syndicats de police voient cela d'un mauvais oeil. "Le simple port est dissuasif, donc pourquoi imposer un déclenchement automatique, alors que dans le retour d'expérience que l'on a, on sait que le simple fait d'afficher cette caméra permet d'apaiser les rapports entre les personnes contrôlées et les fonctionnaires de police", nous dit Denis Jacob, délégué du syndicat Alternative Police CFDT.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un policier arbore une caméra-piéton, le 2 mars 2016, à Calais(Pas-de-Calais). 
Un policier arbore une caméra-piéton, le 2 mars 2016, à Calais(Pas-de-Calais).  (DENIS CHARLET / AFP)