Cet article date de plus d'un an.

Assassinat du rugbyman Federico Martin Aramburu : un troisième suspect a été interpellé dans la Sarthe

Federico Martin Aramburu, ex-international argentin de rugby de 42 ans, a été tué par balles samedi à l'aube après une altercation dans un bar de Saint-Germain-des-Prés.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Un hommage au rugbyman Federico Martin Aramburu est affiché avant le match entre la France et l'Angleterre, le 19 mars 2022 au Stade de France, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). (MAXPPP)

Un troisième suspect a été interpellé, mercredi 23 mars, dans le cadre de l'enquête sur la mort le 19 mars à Paris de l'ex-rugbyman Federico Martin Aramburu. Le suspect, qui appartient au milieu de l'extrême droite et qui était activement recherché, a été arrêté dans la Sarthe, a appris franceinfo auprès d'une source judiciaire. 

Dans la matinée, le parquet avait annoncé l'arrestation d'un autre suspect, Loïk Le Priol, un ancien militaire et membre du mouvement d'extrême droite GUD, interpellé en Hongrie lors d'un contrôle avant la frontière ukrainienne, pays vers lequel il se dirigeait. Ce dernier, âgé de 27 ans, est soupçonné d'avoir tiré sur l'ex-rugbyman.

Une jeune femme a, elle, été mise en examen mardi pour "complicité d'assassinat" et placée en détention provisoire. Agée de 24 ans, elle aurait conduit la voiture depuis laquelle deux hommes auraient tiré sur l'ancien international argentin sur un boulevard du 6e arrondissement.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.