Cet article date de plus de sept ans.

"L'escroc des stars", Christophe Rocancourt, mis en examen et écroué

Christophe Rocancourt est à nouveau au cœur d'une enquête portant sur "une vaste escroquerie".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
"L'escroc des stars", Christophe Rocancourt, le 12 octobre 2008, à Paris, pour l'avant-première du film "Mesrine". (  MAXPPP)

"Incorrigible", disent ses proches : Christophe Rocancourt, surnommé "l'escroc des stars" pour avoir piégé des vedettes d'Hollywood, a été mis en examen, jeudi 9 octobre, et placé en détention provisoire dans une nouvelle affaire d'escroquerie et de corruption présumées. Sa compagne, l'un de ses avocats, Me Marcel Ceccaldi, et un notaire ont également été mis en examen. 

Créateur du GIGN en 1974, ami depuis quelques années de Christophe Rocancourt selon une source proche du dossier, Christian Prouteau a été mis en examen pour dissimulation d'activité et trafic d'influence passif.

 

Depuis mardi 7 octobre, celui qui a berné le tout-Hollywood dans les années 1990 était à nouveau en garde à vue, soupçonné de tremper, selon des sources proches de l'enquête, dans une "vaste escroquerie" mêlant "faux papiers d'identité, titres de séjour, trafic d'influence". Une affaire complexe dont il "faut démêler l'écheveau et l'ampleur".

L'enquête n'en est "qu'aux prémices"

Cette affaire n'en "est qu'aux prémices", d'après ces mêmes sources, mais il ne s'agirait pas, en l'état des éléments en possession des juges financiers Roger Le Loire et Charlotte Bilger, "que d'une simple escroquerie". Il est question de "fausses factures", de "documents indus, moyennant finances, à destination de personnalités politiques ou du show business". Accusations graves niées par les gardés à vue.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.