Incendie d'une école à Béziers : rentrée difficile pour les 300 élèves

Lundi 4 novembre, les élèves de l'école incendiée à Béziers (Hérault) jeudi n'ont pas pu rejoindre leurs classes en ce jour de rentrée.

france 2

La rentrée après les vacances de la Toussaint a lieu dans une halte-garderie pour des élèves de Béziers (Hérault). Après l'incendie criminel de deux bâtiments scolaires jeudi 31 octobre, les classes n'ont pas pu rouvrir lundi matin. La structure est trop endommagée pour permettre le retour des 300 enfants de l'établissement primaire. La mairie et le rectorat prévoient de répartir les enfants dans les autres écoles de Béziers, au plus tard mardi 12 novembre. Une solution temporaire en attendant la reconstruction du bâtiment.

Un adolescent de 15 ans interpellé

"L'objectif c'est d'aller le plus vite possible", a indiqué le maire de la ville, Robert Ménard. Plusieurs communes de la région ont proposé leur aide pour fournir du matériel scolaire aux élèves et aux professeurs. Dimanche, les forces de l'ordre ont interpellé un adolescent de 15 ans aussitôt mis en examen. Les policiers cherchent d'éventuels complices.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une policière devant l\'école des Tamaris à Béziers après l\'incendie, le 1er novembre 2019.
Une policière devant l'école des Tamaris à Béziers après l'incendie, le 1er novembre 2019. (SYLVAIN THOMAS / AFP)