Courchevel : deux morts et quatre blessés graves dans l'incendie d'un bâtiment hébergeant des saisonniers

Il y a également 18 blessés légers, indique la préfecture de Savoie.

La station de sports d\'hiver de Courchevel, en Savoie.
La station de sports d'hiver de Courchevel, en Savoie. (GOOGLE MAPS)

Deux personnes de nationalité comorienne sont mortes et quatre autres ont été blessées grièvement dimanche 20 janvier, au matin, dans l'incendie d'un bâtiment de trois étages hébergeant des saisonniers à Courchevel, en Savoie, rapporte France Bleu Pays de Savoie. La préfecture indique qu'il y a également 18 blessés plus légers.

Le feu s'est déclaré vers 4h30 au troisième et dernier étage d'un immeuble hébergeant des saisonniers à Courchevel. La raison est encore inconnue. Les flammes se sont "propagées de manière extrêmement rapide, ce qui a amené un certain nombre d'occupants à réagir en urgence et à sauter par les fenêtres pour sauver leur vie", a expliqué sur franceinfo Frédéric Loiseau, le sous-préfet d'Albertville, tout en précisant qu'une enquête allait être ouverte "sous l'autorité du procureur de la République" pour déterminer les circonstances du drame.

Le pronostic vital des blessés graves "pas engagé"

Le pronostic vital des quatre blessés graves "n'est pas engagé", selon le sous-préfet, qui a précisé que l'identification des deux victimes découvertes "sous les décombres" était en cours.

Une soixantaine de personnes ont par ailleurs dû être évacuées et mises à l'abri dans une salle communale. Plus de 130 sapeurs-pompiers ont été mobilisés pour lutter contre les flammes. Un numéro vert d'information pour les familles a été mis en place par la mairie de Courchevel : 0 800 008 902.

"Toute la station est bouleversée"

"Toute la station est bouleversée, très attristée, par cet incendie tragique", a réagi dimanche sur franceinfo Philippe Mugnier, le maire de Courchevel. Pour l'édile, "difficile à dire" dans quel état se trouvait le bâtiment. "C'est un établissement qui est exploité par un socio-professionnel de la station. Il avait d'ailleurs engagé une procédure de rénovation du bâtiment, il a déposé une demande de permis de construire en décembre 2018 et ce permis de construire est en cours d'instruction dans nos services. Ce projet devait se réaliser dès le printemps prochain", a-t-il précisé.

Philippe Mugnier a également insisté sur la solidarité qui s'est mise en place rapidement dans la commune : "J'ai eu de très nombreux appels d'hébergeurs, d'hôteliers, d'habitants, il y a une très grande solidarité dans la station. Une collecte est en cours pour des vêtements, des produits d'hygiène."