Hérault : un forain grièvement blessé après avoir été happé par un manège du Luna Park du Cap d'Agde

Il s'agit d'un jeune homme de 17 ans. Il a été héliporté au CHU de Montpellier en urgence absolue.
Article rédigé par France Info - avec France Bleu Hérault
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le Luna Park du Cap d'Agde (Hérault). (CAPTURE D'ECRAN)

Un nouvel accident de manège est survenu au Luna Park de l'île des loisirs du Cap d'Agde (Hérault), a appris mercredi 30 août France Bleu Hérault auprès des sapeurs-pompiers. Un forain a été happé par la nacelle d'un manège dans la nuit de mardi à mercredi. Son pronostic vital est engagé, précise le parquet de Béziers dans un communiqué de presse.

Ce jeune homme de 17 ans travaille dans ce parc "notamment pour assurer la mise en protection des manèges et leur fermeture". Aux alentours de 1h15, une nacelle de l'attraction "V max" a heurté sa tête, alors que le manège était "occupé par des usagers". Constitué d'un immense bras, dressé à la verticale, cette attraction permet à ses passagers de les emmener en hauteur avant de les faire pivoter. Grièvement blessée, la victime a été héliportée à CHU Lapeyronie de Montpellier, en urgence absolue.

Deux attractions fermées

Le parquet précise que des "investigations sont en cours pour déterminer les causes de cet accident et vérifier les conditions d'emploi et d'encadrement de la victime". Une enquête judiciaire a en effet été ouverte en flagrance, confiée en co-saisine au commissariat d'Agde et à la direction territoriale de la police judiciaire de Montpellier. L'inspection du travail a également été sollicitée, indique le parquet.

Début août, dans ce même parc d'attractions, un adolescent de 17 ans a été tué et une femme de 19 ans grièvement blessée début août. Le mécanisme d'un manège baptisé "l'Adrénaline" avait cédé alors que les deux personnes se trouvaient à bord de cette balançoire géante de 60 mètres de haut, qui simule un saut à l'élastique à 110 km/h.

"À ce stade, seules les deux attractions impliquées" dans ces deux accidents font "l'objet d'une fermeture", placés sous scellés judiciaires "pour préserver les investigations". 

D'autres accidents sont déjà survenus par le passé dans ce parc d'attractions. En 2018, deux adolescents de 13 ans avait été blessés après avoir été éjectés d'un manège à grande vitesse. En 2015, un élastique d'une boule projetée en l'air à plusieurs dizaines de mètres avait lâché, faisant un blessé.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.