Cet article date de plus de huit ans.

Gironde : un père et son fils retrouvés morts

Leurs corps, en état de décomposition, ont été découverts par les pompiers, à Loupes. Ils n'avaient pas donné signe de vie depuis plusieurs jours. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.

La thèse du drame familial est privilégiée. Un homme de 67 ans et son fils de 39 ans ont été retrouvés morts, tués par arme à feu, à leur domicile de Loupes (Gironde), a indiqué le parquet de Bordeaux, dimanche 13 avril.

Voici ce que l'on sait de cette affaire. 

Que s'est-il passé ? 

C'est une proche, la fille et la sœur, habitante de Loupes, qui a donné l'alerte samedi, car elle était sans nouvelles des deux hommes depuis plusieurs jours, rapporte Marie-Madeleine Alliot, procureure de la République de Bordeaux.

"Ils ne répondaient pas au téléphone, on a frappé à la porte et personne n'a ouvert", raconte la femme, interrogée par Sud Ouest. Avertis, les pompiers ont découverts les corps, en partie décomposés, du père et du fils dans le domicile, fermé de l'intérieur. D'après le quotidien, "l'un d'eux était allongé sur le lit d'une chambre et l'autre gisait sur le canapé, un fusil à ses côtés". Ce dernier présente aussi une blessure par arme à feu à la tête.

Que pensent les enquêteurs ? 

Selon les premiers éléments de l'enquête, le drame remonte au 21 mars. Les policiers penchent pour un drame familial. Selon la procureure, le père, qui se trouvait "en indélicatesse avec sa famille", aurait tué son fils avec un fusil de chasse avant de retourner l'arme contre lui. Aucune lettre ou message expliquant un tel geste n'a été retrouvé.

Une autopsie est prévue. L'enquête a été confiée à la Brigade de recherches de la gendramerie de Bouliac (Gironde).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.