Gironde : le plus grave accident de la route depuis Beaune en 1982

La collision survenue vendredi matin à Puisseguin (Gironde), qui a fait au moins 43 morts, est le plus grave accident de la route en France depuis celui de Beaune (Côte d'Or) en 1982, qui avait fait 53 morts.

(L'accident de Puisseguin s'est produit sur une route très sinueuse au cœur du vignoble © MaxPPP)

Le carambolage de Beaune se produit le 31 juillet 1982 sur l'autoroute A6, en pleine nuit, par temps de pluie, impliquant deux autocars et deux voitures. Dans les bus, de nombreux enfants : 44 d'entre eux, âgés de 6 à 15 ans, perdent la vie. 

A LIRE AUSSI ►►► 43 morts dans un accident en Gironde : la situation en direct

Comme à Puisseguin, à la suite de la collision, le réservoir d'un des véhicules accidentés se perce, provoquant l'embrasement des autocars. L'émotion est très forte en France. Les victimes étaient originaires de Crepy-en-Vallois (Oise). Les obsèques auront d'ailleurs lieu dans cette commune trois jours après la catastrophe en présence de François Mitterrand, le président de la République.

A LIRE AUSSI ►►► Accident meurtrier à Puisseguin : ce que l'on sait 

(©)

Plusieurs mesures prises dans la foulée de l'accident

A la suite de cet accident, plusieurs mesures ont été prises pour améliorer la sécurité : la vitesse maximum autorisée pour les cars est réduite, tout comme la vitesse sur les autoroutes par temps de pluie (110 km/h pour tout le monde). C’est aussi depuis la catastrophe de Beaune que les transports d’enfants en autocars sont interdits pendant les périodes de chassés-croisés de vacanciers.