Cet article date de plus de six ans.

Dordogne : prison ferme pour trois hommes qui ont agressé des gendarmes

Le tribunal correctionnel de Bergerac (Dordogne) a condamné trois hommes à 20 mois de prison, dont 10 avec sursis, pour avoir agressé deux gendarmes à Sarlat, dans la soirée de samedi.

Article rédigé par France Info
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Le tribunal de Bergerac (Dordogne), le 14 octobre 2012. (Photo d'illustration) (MAXPPP)

Le tribunal correctionnel de Bergerac, en Dordogne, a prononcé, lundi 20 février, des peines de prison ferme à l'encontre de trois hommes. Ces derniers ont agressé des gendarmes le week-end précédent à Sarlat (Dordogne), a rapporté France Bleu Périgord. Deux frères jumeaux, âgés de 31 ans, ont écopé de 20 mois de prison, dont 10 mois ferme. Le troisième prévenu, âgé de 50 ans, a été condamné à un an de prison ferme.

Les trois hommes étaient ivres

Les faits remontent à la soirée de samedi. Dans le centre-ville de Sarlat, ces trois hommes, ivres, font des doigts d'honneur en direction d'une patrouille de gendarmerie. Les deux militaires présents à l'intérieur du véhicule décident alors de les interpeller. Pendant l'arrestation, l'adjudant et l'adjoint volontaire sont frappés à plusieurs reprises. L'adjudant a été touché au visage, entraînant quatre jours d'incapacité totale de travail (ITT). L'adjoint volontaire a été frappé au dos.

Les trois hommes sont déjà bien connus des autorités. Ils ont par ailleurs été condamnés à verser 1 000 euros de dommages et intérêts à l'adjudant qui s'est porté partie civile. Ils n'ont pas été placés sous mandat de dépôt. Un juge d'application des peines décidera de leur incarcération ou d'un éventuel aménagement.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.