Paris : un groupe de six jeunes dont quatre mineurs soupçonnés d’avoir commis 127 cambriolages

Les six suspects auraient pénétré dans des immeubles en plein jour grâce à des badges d'accès. Leur butin est estimé à près de 500 000 euros.

Un contrôle de police sur le Champ de Mars à Paris, le 7 juillet 2009 (photo d\'illustration).
Un contrôle de police sur le Champ de Mars à Paris, le 7 juillet 2009 (photo d'illustration). (EMILIEN CANCET / AFP)

Six personnes dont quatre mineurs ont été arrêtées mardi 16 et mercredi 17 octobre rapporte France Bleu Paris ce jeudi. Ils sont soupçonnés d’avoir commis 127 vols par effraction chez des particuliers entre juillet 2017 et septembre 2018 à Paris. Cette affaire est très probablement du "jamais-vu" au sein de la police parisienne, a jugé Vincent Lafon, chef de la sûreté territoriale. Le butin est estimé à près de 500 000 euros.

Des badges d'accès pour cambrioler en plein jour

Parmi les jeunes interpellés par les policiers de la sûreté territoriale de Paris, quatre sont mineurs, et les deux autres viennent d’avoir 18 ans. Deux membres de cette organisation soupçonnée de vols étaient "très sévèrement connus" de la police. Ils habitent tous en région parisienne. C'est l’analyse d'images de vidéosurveillance qui a aidé la police à arrêter cette jeune équipe. Les six suspects ont tous été déférés au parquet.

Les cambrioleurs pénétraient dans les immeubles en plein jour, en utilisant des badges d’accès de type "Vigik". Ils frappaient ensuite le bas de la porte à coups de pied pour pénétrer dans le hall. Le gang volait des objets faciles à transporter comme des bijoux, des ordinateurs, ou encore de l’argent, avant de repartir en transport en commun et d'écouler les objets volés après chaque cambriolage.