Dordogne : un an après le braquage d'une famille de châtelains, six personnes ont été interpellées

Deux hommes en arme avaient fait irruption au château de La Durantie, en novembre 2016. Six personnes ont été interpellées, dont quatre ont été présentés à un magistrat. 

L\'entrée du château La Durantie à Lanouaille, braqué en novembre 2016.
L'entrée du château La Durantie à Lanouaille, braqué en novembre 2016. (VALERIE DEJEAN / RADIO FRANCE)

Six personnes ont été interpellées, lundi 18 décembre, dans les départements de la Dordogne et de la Charente par les gendarmes, avec le renfort du GIGN de Tours, a rapporté vendredi France Bleu Périgord.

Quatre des braqueurs présumés ont été présentés à un magistrat. Ils sont soupçonnés d'avoir braqué les propriétaires anglo-allemands du château de La Durantie, à Lanouaille (Dordogne) le 15 novembre 2016. Parmi ces quatre personnes, un ancien commando de l'armée britannique âgé de 57 ans a été écroué ainsi qu'un homme de 28 ans. Par ailleurs, un homme de 71 ans et une femme de 50 ans ont été placés sous contrôle judiciaire.

De la drogue trouvée lors des perquisitions

En novembre 2016, les victimes, un couple et ses enfants qui dormaient à l'étage, se trouvaient dans leur salon en compagnie de sept invités. Vers 22h15, deux braqueurs armés et cagoulés sont arrivés et ont menacé de mort les châtelains. Avant de se faire ouvrir le coffre-fort, de prendre de l'argent et de ligoter le propriétaire.

Lors des perquisitions liées à cette affaire, les enquêteurs ont trouvé 130 pieds de cannabis cultivées dans une habitation, ainsi que de la cocaïne, de la résine de cannabis et des cachets d'ecstasy. L'enquête est confiée à la section de recherches de Bordeaux et la brigade de Nontron (Dordogne).