Attentat sur les Champs-Élysées : la personnalité de Karim Cheurfi décortiquée par les enquêteurs

L'enquête sur la personnalité de Karim Cheurfi se poursuit ce samedi 22 avril. Trois de ses proches sont en garde à vue. En direct du 36 quai des Orfèvres à Paris, Diane Schlienger fait le point sur les derniers éléments de l'enquête pour France 2.

FRANCE 2

"Les services antiterroristes ont interrogé toute la journée le père, le frère ainsi qu'un ancien codétenu de l'auteur de la fusillade" précise Diane Schlienger, en direct du Quai des Orfèvres à Paris. "Les enquêteurs cherchent notamment à savoir si ce dernier a fourni des armes à Karim Cheurfi, et si l'assaillant a pu bénéficier de complicités. Son téléphone portable est toujours en cours d'analyse."

Un multirécidiviste fragile psychologiquement

Karim Cheurfi est un multirécidiviste, célibataire sans enfants de 39 ans. À partir de 2001, il est incarcéré pendant onze ans pour tentative d'homicide volontaire sur deux policiers, puis de nouveau condamné en 2013 pour vol aggravé. Selon Jean-Laurent Panier, son avocat, il était avant tout fragile psychologiquement : "Plus que quelqu'un qui s'était radicalisé avec une mouvance, c'est surtout quelqu'un qui avait un problème". À sa sortie de prison, il n'aurait pas respecté son traitement psychiatrique, pourtant obligatoire. Au chômage, il se renferme de plus en plus selon ses voisins. En janvier 2017, les enquêteurs apprennent qu'il veut viser des policiers. Mais aucune preuve ne peut alors étayer ces soupçons. La section antiterroriste cherche à évaluer sa radicalisation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des militaires près de l\'Arc de Tiomphe sur les Champs-Élysées, le 20 avril 2017.
Des militaires près de l'Arc de Tiomphe sur les Champs-Élysées, le 20 avril 2017. (THOMAS SAMSON / AFP)