Attaque à Marseille : le frère du tueur va être extradé en France

En duplex depuis le Palais de Justice de Paris, la journaliste de France 3 Sophie Neumayer fait le point sur les avancées de l'enquête concernant l'attaque terroriste qui a coûté la vie à deux jeunes cousines, dimanche 1er octobre sur le parvis de la gare Saint-Charles de Marseille.

FRANCE 3

Les autorités françaises viennent de demander l'extradition du frère du terroriste impliqué dans l'attentat à Marseille survenu le 1er octobre. Celui-ci a été capturé ce week-end. "Il s'appelle Anis Hanachi, il a 25 ans. Il a été arrêté samedi soir dans le nord de l'Italie, alors qu'il était sous le coup d'un mandat d'arrêt européen pour complicité d'assassinat en lien avec une entreprise terroriste, après l'attaque à Marseille", explique la journaliste de France 3 Sophie Neumayer depuis le Palais de Justice de Paris.

Parti combattre en Syrie

Et d'ajouter : "Depuis son interpellation, la police italienne a essayé de l'interroger, mais il s'est montré très peu coopératif. Le procureur italien l'a annoncé aujourd'hui : Anis Hanachi s'est rendu en Syrie où il a fait partie d'un groupe de combattants. Alors est-ce lui qui a endoctriné et provoqué la radicalisation de son frère ? Était-il au courant de son projet funeste ? Bien sûr, la justice française tient elle aussi à lui poser toutes ces questions. Une procédure a d'ores et déjà été engagée afin qu'il soit remis aux autorités françaises. Une procédure qui devrait être rapide, promettent les Italiens. Autre priorité des enquêteurs : mettre la main sur un autre frère de la famille Hanachi", qui reste aujourd'hui activement recherché, conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers à la gare Saint-Charles, à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 1er octobre 2017.
Des policiers à la gare Saint-Charles, à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 1er octobre 2017. (GEORGES ROBERT / CITIZENSIDE / AFP)