Affaire Grégory : des mises en examen annulées pour vice de procédure

Une erreur de procédure dans les mises en examen de juin 2017 a débouché sur la levée des accusations à l'encontre des époux Jacob et de Murielle Bolle.

Voir la vidéo
FRANCE 2

C'était le nouvel espoir d'un dénouement de l'affaire Grégory, 33 ans après. Un espoir aujourd'hui brisé. Murielle Bolle, Marcel et Jacqueline Jacob ne sont plus poursuivis par la justice. La chambre d'instruction de la Cour d'appel de Dijon (Côte-d'Or) a annulé ce mercredi 16 mai leurs mises en examen. "Cest une très belle victoire pour nous, Muriel Bolle est innocente", affirme Me Christophe Ballorin, avocat de Murielle Bolle.

La décision aurait dû être collégiale.

 "Sa mise en examen tombe, et bien évidemment son contrôle judiciaire tombe également. Mueielle Bolle est complètement libre", livre l'avocat. Les mises en examen tombent ainsi non pas pour une question de fond, mais une question de forme. La mise en examen avait été prononcée par une seule magistrate alors qu'elle aurait dû l'être de manière collégiale. Une erreur sanctionnée dans un dossier tentaculaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Muriel Bolle lors du procès Villemin à Dijon (Côte-d\'Or) en 1993.
Muriel Bolle lors du procès Villemin à Dijon (Côte-d'Or) en 1993. (MAXPPP)