Cet article date de plus d'un an.

Accident de car scolaire dans le Doubs : la garde à vue de la conductrice levée mardi soir, son manque de prudence retenu

Deux infractions ont été retenues pour cette conductrice de 65 ans : blessures involontaires ayant entraîné une incapacité de moins de trois mois et violation manifestement délibérée d'une obligation de sécurité et de prudence.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le bus scolaire renversé à Labergement-Sainte-Marie, le 1er décembre 2020. (ARNAUD CASTAGNE / MAXPPP)

La garde à vue de la conductrice du car scolaire accidenté à Labergement-Sainte-Marie dans le Haut-Doubs mardi matin a été levée dans la soirée, vers 18 heures, indique France Bleu Besançon mercredi 2 décembre.

Deux infractions ont été retenues : blessures involontaires ayant entraîné une incapacité de moins de trois mois et violation manifestement délibérée d'une obligation de sécurité et de prudence.

D'après les témoins et les enquêteurs, la conductrice de 65 ans a doublé une voiture qui roulait lentement, sur la D9. Un autre véhicule arrivait en face, elle a donc voulu se rabattre. Le bus a glissé et s'est renversé dans le fossé. Des témoins, des élèves présents dans le car et le conducteur du véhicule qui s'est fait doubler, doivent être entendus par les enquêteurs.

Dans cet accident de car qui transportait 30 enfants mardi matin, trois d'entre eux ont été blessés dont deux grièvement. Aucun pronostic vital n'est engagé.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Accident de car scolaire dans le Doubs

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.