Accident dans le Morbihan : quatre adolescents tués dans une fourgonnette transportant 14 mineurs

Le drame est survenu à Rohan, dans le Morbihan, dans la nuit du samedi 1er au dimanche 2 août. Les adolescents sont repartis d'une fête en voiture, tous tassés dans un véhicule utilitaire de type Citroën Berlingo. Leur voiture s'est retrouvée dans le fossé.

Une flèche laissée par la police pour indiquer la direction dans laquelle allait le véhicule qui s\'est retrouvé dans le fossé, faisant 4 morts parmi les 14 personnes à bord, à Rohan (Morbihan), le 2 août 2015.
Une flèche laissée par la police pour indiquer la direction dans laquelle allait le véhicule qui s'est retrouvé dans le fossé, faisant 4 morts parmi les 14 personnes à bord, à Rohan (Morbihan), le 2 août 2015. (FRED TANNEAU / AFP)

Quatre mineurs ont été tués dans l'accident d'une fourgonnette transportant 14 personnes,  dans la nuit du samedi 1er au dimanche 2 août, a annoncé la préfecture, dimanche. Le drame est survenu à Rohan, dans le Morbihan,

Les adolescents, deux jeunes filles et 12 garçons, sont repartis d'une fête en voiture, tous tassés dans un véhicule utilitaire de type Citroën Berlingo, conduit par un jeune de 17 ans. Leur voiture s'est retrouvée dans le fossé. Les dix autres passagers sont blessés, dont l'un d'eux "gravement", bien que son pronostic vital ne soit plus engagé, a expliqué le procureur-adjoint de Vannes, dimanche après-midi.

"Des jeunes de Rohan et des alentours"

L'accident s'est produit peu avant 1h30 du matin, sur une route départementale (RD 17) reliant Rohan à la commune de La Chèze (Côtes d'Armor), dans le centre de la Bretagne. "Ces jeunes étaient réunis dans un cadre privé et non pas dans une structure d'accueil collective. Il s'agissait d'une sortie de fête entre amis. Ce sont des jeunes de Rohan et des alentours", a précisé la préfecture.

Il y a déjà "deux causes évidentes à cet accident, la conduite sans permis (du jeune conducteur) et la surcharge du véhicule" a déclaré le procureur-adjoint. Mais "seule l'audition des passagers permettra d'apporter un éclairage sur les circonstances de l'accident", a-t-il souligné. Les passagers survivants n'avaient pas encore pu être entendus, dimanche après-midi, en raison de leur état de santé.

Les résultats d'analyses sanguines effectuées sur le conducteur du véhicule sont attendus "mardi ou mercredi", selon le vice-procureur, et permettront de déterminer s'il était alcoolisé ou non.  Selon le vice-procureur, le véhicule appartenait au père du conducteur, qui était absent. 

"Immense émotion" de Bernard Cazeneuve

Le ministre de l'Intérieur a réagi dans un communiqué et a fait part de son "immense émotion", évoquant un "terrible drame". "Les premières pensées du ministre vont à la famille et aux proches des jeunes victimes, confrontés à cette terrible douleur", écrit le communiqué. Et d'ajouter : "Il souhaite aux blessés et à leur entourage beaucoup de courage et le meilleur rétablissement." 

Le document rappelle que "chaque jour, sur les routes de France, 9 personnes sont tuées et 100 sont grièvement blessées".