Cet article date de plus de quatre ans.

Menacé de mort après un appel anti-FN, le président de l’université de Poitiers porte plainte

Yves Jean, président de l'université de Poitiers (Vienne) a déposé plainte, mardi, à la suite de la réception de menaces de mort pour avoir appelé à faire battre le Front national lors du second tour de l'élection présidentielle.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'université de Poitiers, dans la Vienne, le 11 septembre 2015. (PATRICK LAVAUD / MAXPPP)

Le président de l’université de Poitiers, dans la Vienne, a déposé plainte, mardi 9 mai, après avoir reçu des menaces de mort. Yves Jean avait appelé publiquement à voter contre le Front national au second tour de la présidentielle comme plusieurs de ses confrères dans d’autres facultés françaises.

Des menaces lancées sur les réseaux sociaux

À la suite de cette prise de position, des appels au meurtre ont été lancés contre ces présidents d’université sur le site d’extrême droite "Blanche Europe", une plateforme ouvertement raciste et nationaliste. Sur un forum du site, un internaute promet à ces dirigeants d’université "une balle dans la tête".

Yves Jean se dit "choqué et scandalisé". La conférence des présidents d’université, de son côté, a également fait un signalement et un dépôt de plainte auprès du commissariat du Ve arrondissement de Paris.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Election Présidentielle 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.