Cet article date de plus d'un an.

Présidentielle 2022 : l’inconnue de l’abstention pour le second tour

Publié Mis à jour
Présidentielle 2022 : l’inconnue de l’abstention pour le second tour
Présidentielle 2022 : l’inconnue de l’abstention pour le second tour Présidentielle 2022 : l’inconnue de l’abstention pour le second tour
Article rédigé par France 2 - G. Daret
France Télévisions
France 2

Au premier tour de la présidentielle, l’abstention a atteint 26,3%. C’est la grande inconnue pour le second tour. À quoi faut-il s’attendre ? Sur le plateau des 20 heures, samedi 23 avril, le journaliste politique Guillaume Daret fait le point.

L’abstention pour le second tour, dimanche 24 avril, "pourrait atteindre 26,5 %" selon la dernière estimation d’Ipsos. "On serait quasiment dans un niveau similaire au premier tour", qui était de 26,3 %, rappelle le journaliste Guillaume Daret, sur le plateau du 20 heures, samedi 23 avril. En revanche, "ça serait un peu plus que le second tour il y a cinq ans". Elle a atteint 25,4 % en 2017, "ce qui était déjà un record depuis près de 50 ans", précise-t-il.

L’abstention "traditionnellement" plus faible au second tour

Dans les archives, la présidentielle où, au second tour, l’abstention a été la plus forte, "c’était en 1969 avec 31,1 % pour le duel entre Georges Pompidou et Alain Poher", explique Guillaume Daret. À l’inverse, le second tour où les Français sont le plus allés voter c’est en 1974, avec 12,7 % d’abstention. "C’était la présidentielle la plus serrée de l’histoire de la Ve République, Valéry Giscard d’Estaing l’emportant de justesse face à François Mitterrand", rappelle le journaliste politique. Traditionnellement, "l’abstention est plus faible au second tour qu’au premier". Exception : 2017, où elle a été plus forte au second qu’au premier, avec la même affiche qu’en 2022.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.