Cet article date de plus de huit ans.

Le bonus-malus de nouveau durci en 2014 ?

Selon "Les Echos", le gouvernement envisage de porter le malus le plus élevé à 8 000 euros, contre 6 000 actuellement. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des véhicules dans l'usine de construction automobile de PSA Aulnay, le 16 janvier 2013. (GELEBART / 20 MINUTES / SIPA)

C'est une habitude de chaque début d'année. Et elle risque de perdurer en 2014. Le gouvernement devrait une nouvelle fois durcir le système du bonus-malus pour l'achat de véhicules automobiles l'an prochain, annoncent Les Echos, mardi 17 septembre. D'après le quotidien économique, le gouvernement envisage de porter à 8 000 euros, contre 6 000 actuellement, la sanction contre les voitures les plus polluantes, à savoir celles qui émettent au moins 200 grammes de CO2 par km.

Cette mesure devrait rapporter 100 millions d'euros à l'Etat en 2014 et permettre de rééquilibrer le dispositif. L'Etat est en effet confronté à un système en déficit depuis sa mise en place en 2008. Les revenus issus du malus ne lui permettent pas de compenser les dépenses liées au versement du bonus lors des achats de voitures propres.

"Pour aider au rééquilibrage, le bonus pourrait lui aussi être raboté", notamment sur les véhicules thermiques pour lesquels la suppression du bonus "semble acquise", poursuivent Les Echos. Enfin, "les subventions pour les véhicules électriques et hybrides pourraient elles aussi être touchées" mais de façon plus limitée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Votre argent

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.