Nord : un commerce illégal de serpents découvert chez un particulier

Les serpents ont été saisis par les douanes au mois de mai 2018 dans le Nord. Le revendeur présumé utilisait internet pour passer ses annonces.

Photo postée sur le compte Twitter de la Gendarmerie nationale le 11 juin 2018 montrant une saisie de serpents dans le Nord.
Photo postée sur le compte Twitter de la Gendarmerie nationale le 11 juin 2018 montrant une saisie de serpents dans le Nord. (TWITTER)

Les douanes ont découvert, fin mai, chez un particulier du Nord, un commerce illégal de serpents appartenant à des espèces protégées, annonce, lundi 11 juin 2018, la Gendarmerie nationale, via Twitter.

Les enquêteurs ont été alertés par les annonces diffusées par cet homme sur internet, et sont intervenus à son domicile, explique une source proche du dossier à franceinfo, sans préciser la commune dans laquelle habite le suspect.

Onze pythons chez le revendeur

Les agents des douanes étaient accompagnés des gendarmes et d'agents de l'Office nationale de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) et ont découvert onze pythons chez le revendeur. L'homme a écopé d'une amende, dont le montant n'a pas été révélé.

Selon cette source, ce type de commerce est généralement démantelé lors de l'expédition des animaux, dans les aéroports ou les ports, mais il est rare que ces derniers soient directement saisis chez un particulier. En l'occurrence, les serpents ont été remis à une association.