Air France : une enquête ouverte après que les pilotes aient perdu le contrôle d'un Boeing

Publié Mis à jour
Air France : une enquête ouverte après que les pilotes aient perdu le contrôle d'un Boeing
France 3
Article rédigé par
A.Lay, T.Cuny, L.Nahon, C.Verove, M.Marini - France 3
France Télévisions

Les passagers d'un vol New York-Paris ont eu la peur de leur vie, mardi 5 avril. Ils sont peut-être passés tout près du crash. Le Boeing d'Air France ne réagissait en effet plus aux commandes au moment de l'atterrissage à Paris.

Un crash a-t-il été évité dans la matinée du mardi 5 avril, à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, en banlieue parisienne ? Les pilotes semblent avoir perdu pendant quelques secondes le contrôle du Boeing 777-300 d'Air France, en provenance de New York (États-Unis). La météo était peu favorable, car il y avait de la brume. Lors de son approche finale après 7h30 de vol, l'appareil a tenté d'atterrir une première fois, avant de refaire une boucle.

Un problème technique ou une erreur humaine

Dans un enregistrement où l'on entend les conversations des pilotes avec les aiguilleurs du ciel, les pilotes semblaient se battre pour garder le contrôle de l'appareil, alors que la piste se rapprochait dangereusement. L'avion a fini par atterrir une vingtaine de minutes plus tard sur une autre piste. Selon Xavier Tytelman, consultant en aéronautique, deux hypothèses sont envisageables : un problème technique ou une erreur humaine. Une enquête pour incident grave a été ouverte par le bureau d'enquête et d'analyse d'Air France.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.