Cet article date de plus de six ans.

Un an après... la commande record des chantiers de Saint-Nazaire

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
un an après
un an après un an après (France 3)
Article rédigé par France 3
France Télévisions
France 3

L'année écoulée a été très mouvementée pour les chantiers navals de Saint-Nazaire : commandes record puis faillite du propriétaire et enfin reprise. Un an après, où en est l'entreprise ?

Le 26 mai 2016, les chantiers navals de Saint-Nazaire signent pour la construction de trois nouveaux navires. La mise à l'eau de l'Harmony of the Seas, le plus gros paquebot du monde, a conforté la réputation de l'entreprise. Le 10 octobre, les salariés sont inquiets. Le groupe sud-coréen, propriétaire des chantiers, est en quasi-faillite. Il est contrait de mettre en vente les chantiers. Saint-Nazaire cherche un repreneur. L'État rejette toute nationalisation.

Une entreprise européenne

Le 22 décembre, une commande de cinq paquebots de plus rassure les candidats à la reprise. C'est du travail pour dix ans. Le 3 janvier, une société italienne est retenue pour le rachat des chantiers navals. Les employés redoutent des suppressions de postes et le transfert d'une partie des commandes à l'étranger. Le 12 avril, l'accord de reprise est officiellement signé. Un an après, 14 paquebots sont à construire d'ici 2026. L'ensemble de l'activité restera sur place. La société pourrait même retrouver son ancien nom : les Chantiers de l'Atlantique.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.