France / Italie : les précédents rachats d'entreprises entre les deux pays

Alors le gouvernement penserait à la nationalisation des chantiers navals de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) en cas d'échec dans les négociations avec l'italien Fincantieri, France 2 revient sur les précédents rachats d'entreprises entre les deux pays.

FRANCE 2

Cette méfiance de la France vis-à-vis de l'Italie dans le rachat des chantiers navals de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) est-elle justifiée et équitable ? "Le plus étonnant, c'est que la France rachète des entreprises italiennes à tour de bras ces derniers mois. Essilor a annoncé prendre le contrôle des lunettes italiennes Luxottica. Le Crédit Agricole a également mis la main sur une banque italienne appelée Pioneer", explique Jean-Paul Chapel sur le plateau de France 2.

Menace d'une loi anti-razzia

Depuis quelques années, LVMH avait racheté les marques Gucci et Bulgari. "EDF a mis la main sur Edison. On attend plus que l'arrivée de Bonaparte, s'inquiètent les milieux économiques italiens. Le gouvernement brandit désormais la menace d'une loi anti-razzia. Objectif : éviter que Vivendi de Vincent Bolloré ne prenne le contrôle du groupe audiovisuel de Berlusconi Mediaset. Le match est inégal. Les Français ont racheté pour 50 milliards d'euros d'entreprises italiennes alors que les Italiens n'ont racheté que pour 14 milliards d'entreprises françaises", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
   France-Italie
   France-Italie (FRANCE 2)