VIDEO. Autoroutes : comment faire pour payer moins au péage (en toute légalité) ?

Les péages d'autoroute ont augmenter leurs tarifs de 1% à 2% depuis mercredi. Une hausse pour compenser l'inflation et financer les récents travaux. Mais il est tout à fait possible d'éviter de payer plus cher. 

FRANCE 3

Payer moins cher lorsqu'on emprunte l'autoroute ? C'est possible. Alors que les prix des péages augmentent à partir de jeudi 1er février, France 3 s'est penché sur une méthode efficace pour limiter les coûts... en toute légalité.

Ainsi, pour aller de Paris à Roye (Somme), il faut débourser 7,60 euros au péage. Sur internet, un site propose une petite astuce : fractionner le trajet pour débourser moins. Pour cela, sur le trajet en question, il suffirait de sortir puis de rerentrer directement de l'autoroute à Senlis et à Compiègne. Dans l'Oise, le premier péage à Senlis coûte 1,80 euro et le deuxième à Compiègne est au même prix. Le dernier péage coûte 2,50 euros avant d'arriver à Roye. Les trois tickets auront coûté 6,10 euros au lieu des 7,60 euros, soit une économie de quasiment 20% au total.

Les trajets courts sont moins chers

L'Association des sociétés françaises d'autoroute assume de faire payer les courts trajets moins chers. "Ça permet pour les usagers locaux qui font des trajets plus courts sur l'autoroute d'avoir un péage un peu moins cher pour leurs déplacements du quotidien. Par exemple quand ils ont besoin d'utiliser l'autoroute tous les jours pour se rendre sur leur travail", explique Christophe Bouton, directeur de l'ASFA. L'astuce est tout à fait légale, mais êtes-vous prêt à sacrifier quelques minutes pour quelques euros ?

Le JT
Les autres sujets du JT
Les faits se sont déroulés durant les nuits du 3 au 8 janvier 2018, à hauteur de Sonnaz (Savoie), sur l\'autoroute A41. (Photo d\'illustration)
Les faits se sont déroulés durant les nuits du 3 au 8 janvier 2018, à hauteur de Sonnaz (Savoie), sur l'autoroute A41. (Photo d'illustration) (MAXPPP)