Cet article date de plus d'un an.

Vidéo Retraites : le communiste Fabien Roussel veut "un référendum" et "un projet alternatif à celui du gouvernement"

Publié
Article rédigé par franceinfo
Radio France

Après qu'Elisabeth Borne a indiqué dans son discours de politique générale qu'il faudrait "travailler progressivement un peu plus longtemps", Fabien Roussel estime que permettre aux Français de partir à la retraite à 60 ans est "possible" et "finançable".

"Je prendrai l'initiative, à la rentrée, de faire travailler l'ensemble des groupes de gauche [à l'Assemblée], mais aussi des organisations syndicales qui le souhaiteront pour mettre en place un projet alternatif à celui du gouvernement" sur les retraites, a assuré le secrétaire national du Parti communiste français (PCF), Fabien Roussel, jeudi 7 juillet sur franceinfo.

"On en a fait assez des efforts et des économies"

La veille, lors de son discours de politique générale, la Première ministre a assuré que "nous devrons travailler progressivement un peu plus longtemps", tout en précisant que le projet du gouvernement n'est pas encore "ficelé". "On en a fait assez des efforts, des économies", a estimé le député du Nord.

"Ce sera projet contre projet" a-t-il promis. "Ce que nous nous voulons, c'est mettre en place une réforme progressiste des retraites, garantir la retraite à 60 ans, 55 pour les métiers pénibles et pouvoir le financer en allant taxer les revenus du capital qui doivent être taxés", a-t-il détaillé.

"On doit garantir aux salariés de partir à la retraite dès 60 ans : c’est possible et c’est finançable."

Fabien Roussel

à franceinfo

Pour lui, "il pourrait y avoir deux projets mis sur la table, l'un par la gauche, et l'autre par les libéraux, et que les Français tranchent et que l'on ait un vaste et grand débat". À titre d'exemple, il a cité "le référendum sur le traité de Constitution européenne en 2005" auquel "les Français se sont vraiment intéressés".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.